La méthode à Bompard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Ven 19 Mai - 19:32

Quelques éléments glanés ici ou là sur notre Grand Stratéguerre, Manuel Bompard, et ses accolytes.


Voici la lettre ouverte d'une ex-suppléante dans la circonscription de Neuilly, virée la veille de la convention, sans doute à juste titre car c'est effectivement une propagandiste pro-Assad, mais la méthode, l'autoritarisme, le manque d'explication et de communication sont une marque reconnaissable.

Lettre ouverte à l’attention de Jean-Luc Melenchon, Martine Billard et Djorge Kuzmanovic
ADELINE CHENON RAMLAT·JEUDI 18 MAI 2017
 
Vous voilà donc soumis
Soumis aux rumeurs, aux ragots de Facebook, à la peur de l’ombre.
Le constater m’atterre et m’inquiète considérablement sur votre capacité d’opposition à quoi que ce soit durant les législatives.
Je m’explique.
Alors que j’étais candidate à la députation, élue par un groupe de soutien (bien avant les présidentielles) et validée par vos soins, vous avez subitement eu vent de présomptions à mon égard, d’attaques au sens vide du type : « c’est un soutien d’Assad…une négationniste (!) » enfin bref un tas d’expressions en forme de poudre à faire peur et dont on devrait exiger qu’elles soient argumentées, avant de les prendre pour argent comptant.
Mais c’est présumer trop vite…
Pas un seul coup de fil, pas une seule tentative d’explication avec moi. Je ne sais même pas si vous avez fait votre enquête…
Vous m’avez subitement envoyé, la veille de la Convention pour les législatives, à 22h 30, une lettre assez sèche m’annonçant que j’étais désinvestie de ma candidature et cerise sur le gâteau démocratique, « qu’une autre suppléante allait être nommée ».
J’ai eu l’impression de recevoir un coup de marteau sur la tête…Et de la part de mon propre camp en plus ! Moi qui aimais la force du projet « France Insoumise », je réalise d’un coup qu’il est entrain de vaciller au premier vent mauvais, à la première confrontation avec la rumeur et la diffamation…
Je ne veux pas y croire, téléphone au candidat titulaire de mon binôme : Samuel Florin, qui est lui-même sidéré devant le manque de preuve et la façon stupéfiante dont on me prévient : il est 23h00 et nous devons nous retrouver le lendemain matin à Villejuif pour la Convention !!!
Il me dit que « cela devrait s’arranger » et qu’il serait très étonnant que la France Insoumise utilise des méthodes de si bas étages…
De mon côté, le mail n’étant pas signé d’un nom mais d’un « le comité électoral », j’écris immédiatement à celui avec qui je réfléchissais sur le dossier syrien : Djorge Kuzmanovic qui connait bien mon travail et qui sait la lutte que je mène depuis presque 7 ans pour que l’information au sujet de la Syrie retrouve un peu de décence, pour faire partager ma connaissance (J’ai écrit le livre “Ma Syrie” l’année dernière et tiens , depuis le début des hostilités, un blog sur ce sujet à Mediapart) et mon expérience sur ce pays qui souffre d’une agression épouvantable et d’une désinformation nauséabonde (Pour donner un autre point de vue, j’ai participé à l’émission sur France 2 en 2016: “Un œil sur la planète: Syrie , le grand aveuglement” un succès d’audience et plus de 12 millions de vues sur FB et viens de faire paraître un long reportage dans la revue XXI sur la vie d’un artiste syrien de Lattaquié). Djorge m’assure vouloir faire invalider cette décision inexplicable, qu’il en trouve les termes « déplacés », se dit désolé et conclue : « ne va pas à la Convention, je vais parler avec le Comité et je te tiens au courant »
Nous avons attendu tout le week-end. A force de téléphone, mon groupe de soutien fini par apprendre que la décision vient de Martine Billard et qu’elle va me téléphoner au plus vite. On explique à Samuel durant la Convention « qu’en soit on ne me reproche rien » mais que les membres du Comité électoral ont peur que des détracteurs de Jean Luc Melenchon n’orientent la campagne sur le thème de la Syrie à la vue de mon seul nom. (Ciel quel pouvoir ! Faut-il que je détienne de précieux arguments pour que ma seule présence trouble à ce point !)
Toujours aucun appel, aucune preuve, aucune explication. RIEN.
Le fait que j’ai été élu par un groupe de soutien n’existe pas, le fait que ces rumeurs ne sachent pas se justifier importe peu ; on nous laisse dans le silence et ce parti qui me semblait juste, audacieux et sincèrement réformateur prend peu à peu le visage d’un fuyard, d’une banale salade sur une étale de marché qui hurle « Votez pour moi » avant de perdre ses feuilles.
Ce silence est d’autant plus pervers que la date limite de dépôt des dossiers de candidature en préfecture est ce soir et que sans binôme paritaire, le comité électoral rejette automatiquement le dossier.
Je ne voulais pas diviser mon groupe de soutien et considérant que chacun est assez grand pour se faire une opinion, je lui ai laissé le choix d’élire ou non une autre suppléante sachant que sinon nous n’avions pas de binôme-candidat du parti à Puteaux. C’est ce qu’il a fait, face au silence et à l’urgence…
Voilà, vous savez tout.
Je n’ai toujours aucune nouvelle de Martine Billard ou du comité électoral. Djorge, qui n’en fait pas partie, m’a envoyé un SMS pour déplorer qu’on ne m’ait pas téléphoné.
La rumeur a donc gagné et, sans preuve aucune,  réussi à soumettre la France Insoumise.
Adeline Chenon Ramlat

C'est un peu inquiétant pour Djordje, du coup, soit dit en passant, mais bon, c'est pas le sujet.

Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Ven 19 Mai - 19:33

Transmis par Astrid :
APPEL (QUASI-DÉSESPÉRÉ) D'UN INSOUMIS AVANT DÉMISSION ET DISSOLUTION DE SON GROUPE D'APPUI :
SI LA FI EST UN PARTI COMME LES AUTRES, SES JOURS SONT COMPTÉS.

LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS DES INSOUMIS AUX ÉLECTIONS LÉGISLATIVES.

Nombre d'entre vous seront élus et représenteront l'avenir en commun qui porte très haut des valeurs oubliées par les partis politiques actuels. Vous allez être exposés au regard de la France et du monde, vous serez en quelque sorte notre vitrine.
La 5e république, à la générosité intéressée et corruptrice, engraisse ses grands élus en pensant ainsi, si ce n'est les acheter complètement, au moins les faire taire. Ainsi, si vous êtes élus, vous allez recevoir de la collectivité des sommes importantes, sans commune mesure avec vos besoins.

Je suppose que vous êtes là pour aider notre mouvement à arriver à ses fins et non pour aider à provoquer sa fin.
Je suppose aussi que vous mesurez que la FI a perdu les élections présidentielles face à la mediacratie, corrompue et toute puissante, et que sans argent, nous n'arriverons pas à lutter efficacement contre cette dictature.
Je suppose que vous comprendrez que la reversion de la majeure partie de ces indemnités de complaisance pourrait beaucoup aider et éviter au QG de solliciter la générosité des insoumis les plus démunis.
Je suppose que vous ne voudriez ressembler en rien aux élus des partis décadents et destructeurs  et que vous vous interdiriez d'être dans une situation privilégiée au détriment des plus pauvres, puisque c'est cela même que nous combattons.
Je suppose que vous saisissez la valeur de l'exemple et le fait que notre crédibilité dépendra beaucoup de l'attitude de nos élus et de leurs positions sur ce point.
Je suppose que vous ne souhaitez pas calquer votre attitude sur celle de Madame Le Pen qui critique l'Europe tout en s'enrichissant à son détriment.
Je suppose que vous ne voulez pas être la risée de tous et nous entraîner avec vous dans l'opprobre; d'ailleurs, les partis corrompus doivent nous attendre au tournant.
Je suppose que vous comprenez que votre position à ce niveau est attendue et que les pertes de voix insoumises et les gains de celles d'indécis en dépendent.
Je suppose que vous êtes conscients de n'être nos représentants que par notre seule volonté, ( enfin j'ose encore y croire car vos nominations n'ont rien eu de démocratique ), que vous êtes donc nos envoyés dans un système corrompu pour lui faire la guerre sans violence et non sauter sur la première occasion de s'enrichir en prenant, comme ceux que nous critiquons, votre quote-part de cet argent volé au peuple.
Je suppose que, comme vous l'a suggéré JLM, vous souhaitez siéger à l'assemblée nationale pour "faire entendre la voix des pauvres, des humiliés, des abandonnés", cela sans qu'ils aient à payer pour ce service un coût indécent à leurs yeux et qui, comble de tout, les appauvrirait encore.
Je suppose que vous rêvez encore de changer les choses, de voir aboutir nos efforts communs et non de changer votre train de vie ou de ce que vous pourriez faire avec 4,5,6,7 ou 8000€ mensuels.
Je suppose que vous accepteriez de ne prélever qu'une indemnité, si ce n'est égale au smic, au maximum égale au salaire moyen, sans quoi vous ne pourriez pas prétendre sérieusement  être justes et respectueux de ceux qui, pas tous aisés, vous ont donné leurs confiances.
Je suppose, bien sûr, que vous approuverez tout cela - car je vous ai entendu scander liberté, égalité, fraternité - et que vous ne verrez dans cette missive qu'un avis d'insoumis, de libre penseur convaincu qu'il n'y a meilleur défenseur du smic que celui qui doit s'en contenter.

Je suppose que vous comprendrez qu'il est capital pour tous ceux qui s'investissent dans ce mouvement de savoir quels insoumis vous êtes. Je suppose enfin que, si, à notre grand malheur, vous auriez d'autres motivations que la cause commune, vous aurez au moins le courage et la probité de dire clairement vos intentions.

Bien évidemment, vous restez libres de concevoir différemment l'égalité et la fraternité et nous, libres de vous considérer ou non  comme les porteurs de nos idées.
Les belles paroles peuvent attirer, seuls les actes  peuvent convaincre.

Fraternellement,

Claude Vignes
Groupe d'appui: les enfants des demoiselles.
Aucazein, Ariège

Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Ven 19 Mai - 19:40

On devrait parler de la méthode à Titine, aussi. Par exemple, qui a évincé cet éminent proche de JLM ? Un comité électoral collégial ? Non, de son propre aveu, c'est Martine Billard, ex-co-présidente du PG.


Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Ven 19 Mai - 21:42

Un cas différent du nôtre, à Lyon, mais la méthode de discussion est familière :
http://www.expressions-venissieux.fr/2017-05-18-france-insoumise-national-soumet-local/
France Insoumise : le national soumet le local
actu 18 mai 2017
Par : Gilles Lulla

Une semaine après avoir décidé majoritairement de ne pas présenter de candidats dans la 14e circonscription pour ne pas entamer les chances de la gauche de l’emporter, les militants mélenchonistes de Vénissieux, Feyzin, Saint-Fons, Saint-Priest et Solaize étaient de nouveau réunis, le 17 mai en soirée, pour arrêter une décision qui se faisait attendre.

Ils n’en auront pas eu la possibilité. Le national a tranché. Il y aura bien un candidat insoumis : Benjamin Nivard. Il aura pour suppléante Léa Leverd. Leur candidature a été déposée ce matin à la préfecture du Rhône.

Entre ces deux réunions, la confusion a régné. Sur le site internet de la France insounise, Benjamin Nivard, qui s’était positionné de longue date, est passé du statut de titulaire à celui de suppléant, puis de nouveau à celui de titulaire, pour pallier le retrait de Monia Benaïssa, qui était devenue titulaire après avoir été pressentie pour être suppléante… avant de finalement jeter l’éponge !

Cette valse-hésitation traduit la forte opposition qui existe entre l’échelon local, où le souci de ramener la 14e circonscription à gauche l’emporte, et le national, désireux de faire fructifier dans un maximum de circonscriptions le bon score réalisé par Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle.

Les militants « anti-candidature » s’estiment floués. « La candidate communiste et maire de Vénissieux, Michèle Picard, était la mieux placée pour représenter la gauche, soulignent-ils. Nous ne voulons pas prendre le risque d’un second tour qui opposerait le FN à Yves Blein, l’ex PS converti au macronisme. Malgré tout, le bureau national de la France insoumise a décidé d’imposer un candidat. Nous ne reconnaissons pas sa légitimité. »

Gérard Médioni, qui était jusqu’à présent coordonnateur du mouvement sur la circonscription, a par ailleurs annoncé qu’il se désengageait. La direction de campagne est désormais assurée par Claude Delorme.

Mais c’est une drôle de campagne qui s’ouvre pour le binôme insoumis. Elle sera courte (un peu plus de trois semaines avant le 1er tour). Et les troupes seront clairsemées. Les militants ont été invités lors de la réunion du 17 mai à se positionner individuellement : certains ont choisi de soutenir Michèle Picard, d’autres de s’abstenir, d’autres enfin, fidèles à la direction nationale mais minoritaires, de soutenir les candidats désignés.

Au-delà des législatives, on peut s’interroger sur les traces que laissera une telle désunion dans un mouvement naissant. « On a essayé de régler le malaise au mieux pour essayer de faire vivre la France insoumise à l’avenir », assure Gérard Médioni.

Il pourrait être intéressant de contacter ce Gérard Médioni :
Email : gerard.medioni@free.fr
Téléphone : 0661473622

Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Sam 20 Mai - 0:16

Le nez dans la stratégie populiste, Bepe Bompard oublie un peu à quoi elle est censée servir.


Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Sam 20 Mai - 12:11

Encore une insoumise démise par décision du Prince (laisser le champ libre à Isabelle Attard, qui est souvent proche de nos positions, est peut-être justifié, je ne dis pas, mais c'est toujours la méthode, avec décision arbitraire de dernière minute, qui interpelle).


Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

méthode à Bompard

Message par arnaud M le Sam 20 Mai - 16:10

j'ai vu l'article sur Vénissieux sur facebook, ça commence donc à se diffuser, ça craint !
avatar
arnaud M

Messages : 1
Date d'inscription : 20/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Guillaume le Sam 20 Mai - 18:42

En fait je serais presque tenté par la démarche de faire fuiter ce qui s'est passé ici dans la presse ou ailleurs (je ne m'en suis pas privé auprès de connaissances militantes)...

Après, ça acterait sans doute de la rupture entre nous et les apparatchiks, qui ne seraient pas dupes.

Mais d'un autre coté, si on ne dit rien, il ne manquerait plus que lachaud soit élu, et que claudio and co restent, ce serait la pire des choses...

Je ne sais pas...pas envie de bousiller leur campagne non plus, mais dans trois semaines, on ne pourra pas faire comme si rien ne s'était passé...

Compliqué...

Guillaume
Admin

Messages : 58
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://insoumis-auberpantin.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Lun 22 Mai - 8:39

Il y a aussi la possibilité de nous exprimer publiquement en tant qu'association des Ami.e.s de l'Avenir en commun pour expliquer la situation et dire notre embarras...

Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Lun 22 Mai - 14:33

En prenant exemple sur eux, du coup ?
https://blogs.mediapart.fr/dutray/blog/190517/communique-des-groupes-dappui-de-la-france-insoumise-dans-la-9eme-circonscrip

COMMUNIQUE des GROUPES d'APPUI de la FRANCE INSOUMISE dans la 9ème CIRCONSCRIP
19 MAI 2017 PAR DUTRAY BLOG : LE BLOG DE DUTRAY
7 groupes sur 11 répartis dans toute la circonscription ( Aubagne, La Ciotat, La Penne, Cassis, Gémenos et Roquefort-la-Bédoule )

Nous, représentants les 2/3 des groupes d'appui de la circonscription, condamnons les pratiques et méthodes employées par l'équipe de campagne des candidats PILLE/REMEN.

Elles sont anti-démocratiques, inconciliables avec les valeurs défendus par les insoumis

et en totale contradiction avec la charte de la France Insoumise.

Nous avons oeuvré sans relâche pour tenter de corriger cette dérive....En vain!

Nous n'avons pas voulu “ polluer” la campagne présidentielle, mais dès la fin du premier tour, nous avons demandé à cette équipe de nous entendre.

Jusqu'au dépot des candidatures... mais nous avons eu droit à une fin de non-recevoir après les insultes du directeur de campagne, Jean-Philippe Izquierdo!!!

Nous avons réaffirmé notre volonté sans faille de rassemblement, mais nous avons demandé à ce que les modalités de ce rassemblement soient décidées collectivement.

Nous n'avons pas été entendus!

Dans ces conditions, nous ne mènerons pas cette campagne!

Les gens qui la dirigent ne sont, en rien, fidèles à la philosophie de la France Insoumise.

Nous ne pouvons être associés à ces vieilles pratiques politiciennes, qui ont fait tant de dégats à Aubagne, et ne voulons, en aucun cas, porter la responsabilité d'un échec préjudiciable à la France Insoumise.

Par contre, forts des attentes des électeurs qui se sont exprimés lors de l'élection présidentielle pour porter notre projet “L'Avenir en commun”, nous avons décidé de poursuivre notre action en proposant une structuration des groupes de la circonscription et en allant à la rencontre des citoyens en dehors des périodes électorales.

Une rencontre sera organisée prochainement pour mettre en place cette structuration.

Par ailleurs, nous nous mettons au service des candidats de la France Insoumise dans d'autres circonscriptions.

Notre détermination reste intacte pour faire, ENFIN, de la politique autrement et maintenir l'espoir que la France Insoumise a fait naître.

Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Guillaume le Lun 22 Mai - 17:08

Oui, c'est ce que je voulais faire suivre, que j'ai fait suivre par texto je crois?

La démarche me semble excellente...

Et vu que la rupture me semble actée avec l'équipe de campagne...

On verra ce soir, j'hésite perso, il n'y avait que clara et serge d'inscrits...avant qu'annick ne fasse suivre la nouvelle concernant la caravane insoumise, que nous n'avions pas eu sur la liste de la circo...

J'avais laissé un mail au "directeur" hier, qui n'a pas daigné me répondre, je crois qu'ils ont lâché l'affaire, donc si eux ne font plus l'effort...

Guillaume
Admin

Messages : 58
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://insoumis-auberpantin.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Lafarge astrid le Lun 22 Mai - 19:51

Et voici le message de Madi

Puisque vous n'avez pas compris ma réaction, je vais être plus explicite :
Le mépris de la FI Paris, envers les membres des groupes d'appui actifs de notre circonscription pour la campagne et le processus électoral de la présidentielle, a été inacceptable ! Des groupes d'appui actifs qui ont voulu représenter fièrement et en toute honnêteté, un binôme FI aux législatives car aucun candidat ne figurait nulle part ni était apparu durant la campagne présidentielle !
Dès le 3 mai, par la coordination internationale, FI Paris a été informée qu'un binôme FI était dans un processus de dépôt officiel de candidature par les groupes d'appui actifs de la circonscription !  Le 5 mai, Patrice Finel ( que nous ne connaissions ni d'Adam ni d'Eve,  n'habitant même pas sur notre circonscription, mais ami de longue date de Mélenchon et membre du noyau dur de la FI Paris, c'est à dire tous d'anciens socialistes, devenus Parti de Gauche et qui ont eu l'idée "geniale" de créer les insoumis pour s'assurer quelques places au soleil grâce à la sueur de ces braves insoumis-es ) qu'il avait été investi par Christian Rodriguez (représentant de Mélenchon à l'étranger, membre aussi du noyau dur PS-PG) alors qu'a Paris, le comité électoral ne s'était pas encore prononcé sur notre circoncription !  Ce que d'ailleurs, Tayeb Tounsi ( responsable FI du comité électoral) a confirmé le 11 mai. Bien glauque tout ça et vraiment pas dans un esprit FI !
Tout aurait du et pu être si différent, et je l'ai expliqué à Patrice Finel, si le 4 mai voire le 5 et même les jours suivants, les responsables de la FI Paris avait pris contact avec nous, binôme proposé et les groupes d'appui actifs, pour une discussion! En toute intelligence et dans un esprit FI, une entente cordiale et intelligente aurait été trouvée et permise d'éviter cette ambiance nauséabonde et délétère : j'en ai la profonde conviction et je le déplore grandement  !
Seulement,  FI Paris a méprisé les "petits et humbles " insoumis-es! A ce jour, même pas une réponse à notre dépôt de candidature ! Et le pire est que ce n'est pas que dans notre circonscription! En France et ailleurs des dizaines de cas similaires, où FI Paris a imposé son bon vouloir ! C'est à dire des membres du PG (Parti de Gauche) sans aucun respect des règles FI !
Alors si nous, les "petits et humbles " insoumis-es, nous ne valons pas mieux à leurs yeux, depuis leur pouvoir d'apparatchiks et contrairement à leurs déclarations et à ce qu'explicite l'Avenir en commun, je m'en retourne à ma petite et humble vie tranquille. Je ne suis ni un pion, ni un petit soldat! Je suis une humaniste insoumise et rebelle ( lorsque la situation l'impose)! J'ai juste voulu apporter ma petite et modeste pierre à l'édifice de l'Avenir en commun, par un engagement politique national, pour porter les messages des "petits et humbles" insoumis de notre circonscription !

L'expérience m'a donné une magistrale leçon de politique politicienne, que moi et d'autres ont cru loin de la FI !
Il ne fallait pas bafouer les "petits et humbles " insoumis-es !
Voilà, j'espère que maintenant, vous aurez compris les grandes lignes du comportement inaceptable de FI Paris !

Lafarge astrid

Messages : 1
Date d'inscription : 17/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Siegfried le Mar 23 Mai - 21:29

De Pascal Villalba, ex-PG devenu anti-JLM obsessionnel :
La particularité de Bompard est de s'imposer comme intermédiaire dans les conflits, tout promettre aux deux parties opposées, mais à la fin c'est toujours la partie "national" qui a gain de cause.
D'où les nombreux ressentiments à son égard.

Le gars m'a envoyé tout un dossier qui reflète plus son aigreur que les défauts de Bompard, mais bon, cette description me semble exacte.
Dans une interview (http://www.slate.fr/story/139136/manuel-bompard-supercalculateur-melenchon), il avait aussi déclaré ça sur la campagne des européennes dans le sud-ouest (déjà Bompard directeur de la campagne de JLM) :
«Et puis Manuel Bompard a créé une caravane qu’il a nommée “le camion de Mélenchon”, qui devait sillonner le Sud-ouest, explique, amer, ce quinquagénaire. Ça a créé des conflits à cause du nom, vu que Mélenchon n’était pourtant pas le seul dans cette campagne! L’itinéraire de ce camion était inconnu, donc les gens apprenaient son passage trop tard en lisant la presse locale et nos alliés ne pouvaient pas le rejoindre.»
Ces quelques désaccords soulèvent la fronde chez certains responsables locaux du parti, qui «ne savent pas d’où vient Bompard, ni ce qu’il veut», comme le lui reproche M. Villalba. «En quelques mois, plusieurs responsables départementaux ont reçu une lettre de Manuel Bompard leur annonçant leur suspension à titre conservatoire voire leur expulsion du parti sans motif», témoigne ce journaliste de formation, qui a lui-même subi ce sort.
Si Bompard ne prétend être qu’un messager de la commission des conflits, l’ancien militant ne décolère pas: «Je me suis aperçu que personne ne s’occupait de cette commission sauf lui, qui suspendait tout le monde au lieu de régler le problème».

«Nous n’avons jamais suspendu qui que ce soit sans motif, balaye l’intéressé. Dans une organisation, il faut qu’on s’accorde sur des principes pour travailler collectivement. Quant à la commission de résolution des conflits, elle existe, et je n’ai rien à voir avec les décisions qu’elle prend. De toute façon, parler maintenant de ce genre d’histoires ne m’intéresse pas, tout remonte à trois ans et nous sommes en pleine campagne présidentielle.»
Si Pascal Villalba lui reconnaît une certaine popularité au sein du PG –le néo-toulousain arrive neuvième au vote pour le secrétariat national en 2015– et s’il lui laisse le bénéfice du doute quant à son rôle dans ces suspensions, le leadership de la direction qu’il incarne lui déplaît.

«Ces dirigeants jurent de faire de la politique autrement, mais si on regarde bien, ce sont les mêmes depuis 2005. Et malheur à celui qui veut réellement changer les choses!»
«Manu est un démineur!», s’empresse de rassurer Alexis Corbière, porte-parole emblématique de Jean-Luc Mélenchon, qui salue «cette nouvelle génération arrivée depuis le Non au référendum de 2005». «Il ne cherche pas à ce que les conflits bloquent tout. Il est rigoureux dans ce qu’il fait, c’est un stratège qui nous apporte beaucoup, puisqu’il va dépersonnaliser les possibles désaccords pour tout ramener à la stratégie politique.»

Tayeb Tounsi ne le nie pas, son ami est doté d’une certaine poigne, derrière son flegme naturel: «Quand il faut gueuler, il sait gueuler, d’autres l’ont vécu! Quand quelque chose n’est pas fait, il peut passer des soufflantes, il n’est pas quelqu’un de laxiste.»

Siegfried
Admin

Messages : 34
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://incaudavenenum.label.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Guillaume le Mer 24 Mai - 2:44

Dommage que manuel bompard n'ait pas été là lors de la deuxième réunion, il aurait pu gueuler et répondre, peut être, enfin...

Guillaume
Admin

Messages : 58
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://insoumis-auberpantin.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méthode à Bompard

Message par Guillaume le Mar 30 Mai - 7:19

A corbeil essonnes, sauf erreur, la candidate qui peut concurrencer valls, imposée par en haut, aussi...

http://www.corbeil-infos.fr/legislatives-2017-la-base-locale-deconcertee-par-le-choix-de-jean-luc-melenchon-dans-la-1ere-circonscription-de-l-essonne-politique-080217-2222.html

Dans la 1ère circonscription de l’Essonne, l’annonce du soutien de Farida Amrani et Ulysse Rabaté par Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise semble déconcerter la base locale. En effet, dans un communiqué, Jacques Simon, animateur du groupe d’appui JLM2017 d’Evry ne cache pas sa déception. « Comme partout en France, les groupes d'appui locaux de Corbeil-Essonnes et Evry qui regroupent l’essentiel des forces militantes de la circonscription se sont réunis le 30 novembre 2016. Ce soir-là, ils ont clairement affiché leur rejet des candidatures de Farida Amrani et d'Ulysse Rabaté qui ne s’étaient d’ailleurs pas présentés devant l’Assemblée Générale », explique le militant de Gauche dans un communiqué. « Ils ont émis une préférence sur les candidatures de Michel Nouaille et Mina Fayed, déjà en proposition au printemps, mais ont aussi proposé quatre autres noms possibles », ajoute-t-il.



« On applique ce que l’on dénonce à longueur de meeting ! »



« Quelle déception pour eux d'avoir cru, qu'à la France Insoumise, on allait changer les pratiques politiques et de voir que c'est par le haut, de manière oligarchique, que ces candidats allaient quand même être désignés sans tenir compte des appréciations qu’ils ont fait remonter », déplore Jacques Simon qui espère que Jean-Luc Mélenchon ne cautionne pas de telles pratiques, « lui qui nous annonce de nouvelles méthodes sur le terrain, alors qu’on appliquerait finalement ce qu'il dénonce à longueur de meeting ». « Pour nous, ce qui est clair, c'est que nous ne nous reconnaîtrons jamais dans ces deux candidats désignés par le haut », assure l’animateur de JLM2017.



Bernard Gaudin - 8 février 2017  

Guillaume
Admin

Messages : 58
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Pantin

Voir le profil de l'utilisateur http://insoumis-auberpantin.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum